Epigénétique

Un guide gratuit pour décoder le sens caché de ces 35 évènements de la vie quotidienne et retrouver une paix intérieure

L’Empreinte de naissance… une découverte de la Bioanalogie 

Propos recueillis et écrits par Christine Loiseau

Deuxième partie (2/3)

L’EMPREINTE DE NAISSANCE : NOTRE STRUCTURE ESSENTIELLE

L’instant biologique personnel : unique, original et singulier

Toute forme est la rencontre du Temps et de l’Espace. Le Temps n’existe pas sans l’Espace : ils sont indissociables.  

Avant la conception, nous n’avons pas de biologie personnelle. En effet, c’est au moment de la rencontre entre l’ovule et le spermatozoïde que commence notre temps personnel signant l’apparition d’une forme. L’instant T est le moment précis où nous prenons forme, où nous nous incarnons, au sens premier de prendre chair. C’est notre fonction minérale qui apparaît en tant que matière, concrète, palpable. La rencontre de l’ovule et du spermatozoïde est donc créatrice d’une forme et chacun de nous a une forme unique n’ayant jamais existé jusqu’alors. 

Enfin, le mot conception a la même origine étymologique que capter. Une antenne capte des ondes, des énergies spécifiques : à la conception, notre forme est un capteur qui capte la totalité des énergies de l’univers. Elle se développe ensuite selon un vecteur, une structure unique : l’Empreinte de naissance®©. Cette Empreinte est permanente et capte tout ce qui ressemble analogiquement à sa forme, en tant que structure. 

Comment se forme cette Empreinte ?

 

L’imprégnation de l’Empreinte de naissance

La médecine traditionnelle chinoise nous apprend que l’embryon est en résonance totale avec son père et sa mère. En fait, il enregistre, durant la période située autour  de la  naissance,  leur vécu et ressenti sur trois paramètres : les projets, les relations et l’environnement. Ce qui signifie que les cellules biologiques du cerveau de l’enfant s’imprègnent des émotions, des pensées, de tout ce que ses parents vivent dans cette période : elles l’enregistrent exactement comme on enregistre une bande magnétique et elles reproduiront ce programme tout au long de son existence.

En d’autres termes, l’acquis – psychologique – des parents devient l’inné de l’enfant : nous sommes le vécu/ressenti de nos parents.  

Notons qu’il s’agit uniquement du vécu / ressenti des parents et non de l’événement en lui-même : c’est la façon dont le fait a été vécu et interprété par les parents qui s’imprègne de façon biologique dans l’Empreinte de naissance®© de l’enfant.

Chaque vécu /ressenti parental est unique : il n’a jamais existé dans l’univers dans cet instant-là, dans ces conditions-là et il n’existera jamais à l’identique, ce qui implique que chacun de nous est incomparable puisque unique, original et singulier. 

 

Une structure de 27 mois 

Depuis la nuit des temps, il est un vécu /ressenti commun à toute l’humanité : tout futur parent, apprenant le début d’une grossesse se dit que l’enfant qui vient d’être conçu naîtra 9 mois plus tard. Cette réalité est inscrite dans notre vécu cellulaire depuis le début de l’humanité et se réactive à chaque nouvelle conception. 

Soulignons  qu’il n’y aura aucune différence entre un enfant à terme ou un enfant prématuré parce que la mère, réalisant qu’elle est enceinte, se dit, de toute façon, que son enfant naîtra dans 9 mois. Donc, même s’il naît à 7 ou 8 mois, ce premier vécu/ressenti reste biologiquement imprégné dans l’embryon.

Le moment de la naissance est le début de l’autonomie biologique : on coupe le cordon, l’enfant est physiquement séparé de la mère. Et, bien sûr, la concrétisation de cette autonomie biologique se manifestera 9 mois plus tard, donc au 9ème mois de vie qui marque le terme de l’enregistrement de l’Empreinte. D’ailleurs, jusqu’à cet âge l’enfant reste sous les anticorps de la mère : ce n’est qu’au 9ème mois qu’il entre – avec son autonomie biologique – dans son identité psychologique individuelle. C’est d’ailleurs dans cette période que les incisives de l’enfant   poussent et sont capables de couper, concrétisant ainsi la coupure du cordon.

Cela signifie que, de sa naissance à l’âge de 9 mois,   les événements de la vie d’un enfant   ne font que restituer le vécu /ressenti de son père et de sa mère et sont donc avant tout l’expression biologique de leur inconscient.  En d’autres termes,  restituant leur(s) problématique(s)  jusqu’à 9 mois, un enfant exprime ce que ses parents  ont à mettre en conscience.  A partir de 9 mois, il  commence à vivre l’histoire unique de son Empreinte.

4 datesEn résumé, l’enregistrement de l’Empreinte dure pendant les 9 mois avant la conception, les 9 mois avant la naissance et les 9 mois après la naissance. Nous obtenons alors une structure de 27 mois basée sur quatre dates fondatrices qui déterminent l’Empreinte de naissance®©. 

Cette structure, support de notre incarnation, est notre réalité concrète, soit nous l’exécutons en programme inconscient (imprégnation psychologique parentale) dans le même vécu que nos parents, soit nous le vivons en conscience, réalisant ainsi, comme nous le verrons plus loin,  notre Talent créatif. 

 

Exemples d’imprégnation d’Empreinte : 

Certaines personnes ont toujours l’impression d’arriver « comme un cheveu sur la soupe », de n’être jamais attendues, pas à leur place, etc. Il est intéressant de leur demander si leur naissance était voulue ou si elle est arrivée « par hasard ». Parce que, si dans le vécu/ressenti de la mère – ou du père – on trouve : « c’est inattendu ou ça tombe mal », l’enfant va reproduire toute sa vie des situations où il contactera ce ressenti. 

D’autres personnes, se trouvent toujours confrontées à une sensation de manque : « Hier, j’ai acheté une voiture mais il m’a manqué de l’argent pour prendre l’option X ou Y » ou bien « Samedi, j’étais chez des amis, j’ai passé une bonne soirée mais il manquait les Dupont avec qui j’aurais adoré parler de … » ; etc.  Là encore, on peut leur demander si elles ne seraient pas des enfants prématurés, de si peu que ce soit. Car, n’oublions pas que c’est le vécu/ressenti qui est important, c’est-à-dire la représentation qu’en avaient les parents : « Il devait arriver le 27, il arrive le 20 ! Il lui manque une semaine !» ou « J’aurais tellement voulu qu’il arrive le 27 parce que c’est l’anniversaire de ma mère, mais il manque 7 jours » ! Et l’enfant va vivre cette sensation de « il manque » toute sa vie. 

Pour terminer, un petit exemple personnel d’imprégnation d’Empreinte et de lecture du cerveau   au premier degré : la Bioanalogie, qui est l’œuvre de ma vie  est basée sur une lecture analogique de trois plans.  Or, juste avant ma naissance, il est devenu vital pour mes parents d’aller habiter dans la ville natale de ma mère  parce que mon père pouvait y trouver travail.  Eh bien, cette ville s’appelle …Thiers !

Tout cela signifie-t-il que nous sommes condamnés à vivre et revivre toujours les mêmes problématiques ?

 

Les quatre dates fondatrices

L’Empreinte se construit à partir de quatre dates fondatrices, la première étant la date de Naissance (N). En partant de ce point 0, on établit la date de Conception, puis encore 9 mois avant cette date, la date nommée  » – 9 mois » ; enfin on établit celle des « + 9 mois » après la naissance. Elles sont distantes exactement de 9 mois au jour près. Il s’agit en fait de dates virtuelles, au moins pour la conception, mais nous le savons désormais le cerveau travaille au premier degré et ce sont ces dates-là qui pour lui sont signifiantes. 

Par exemple, les quatre dates fondatrices de l’Empreinte pour une date de naissance le 15 Novembre 1949 sont :

 9 mois

15/05/1948

Conception

15/02/1949

Naissance

15/11/1949

+ 9 mois

15/08/1950 

Une Empreinte cyclique de 27 mois en 27 mois

Notre cerveau biologique a enregistré le vécu/ressenti de nos parents,  issu de leur histoire personnelle, de celle des grands parents, des arrière grands-parents ainsi que de toute la généalogie nous ayant précédés et il ne connaît que cette histoire, unique, originale et singulière : il ne saura pas faire autre chose.

Nous nous situons au niveau biologique (survie) : à ce niveau, le programme enregistré par notre cerveau biologique est parfait puisque notre survie est une réalité. Dès lors, ne connaissant rien d’autre que cet enregistrement – le reste est pour lui inconcevable – il va reproduire indéfiniment cet enregistrement, sous forme cyclique, pour assurer notre survie. En effet, rappelons-le, le rôle du cerveau biologique animal est d’assurer la survie de l’espèce, or, en termes de résultat, TOUT ce qui s’est passé concernant les parents de chacun d’entre nous dans la période entourant notre naissance est parfait pour assurer la survie puisque nous sommes vivants. Nous parlons ici de survie, et non de qualité de vie. 

A + 9 mois commence le premier cycle de l’Empreinte qui est la reproduction à l’identique de l’Empreinte de naissance®©. Pour chacun de nous, ce cycle se reproduit tout au long de l’existence, de 27 mois en 27 mois.

Il est alors possible d’établir une grille de lecture : enregistrement de l’Empreinte jusqu’à 9 mois   puis  1ère reproduction de 9 mois à 3 ans ; 2ème , de 3 ans à 5 ans et 3 mois, etc. Cette grille, conçue dans une dimension verticale, nous amène à considérer les événements de notre vie avec un autre regard grâce à une lecture non chronologique – hors du temps – ce qui nous permet de sortir de la relation de causalité.

Ainsi, à chaque instant de notre existence, nous restituons une partie de notre Empreinte de naissance®©, ce qui signifie que nous reproduisons toute notre vie le vécu/ressenti de l’histoire de nos parents autour de notre naissance. Par exemple, le jour de nos 24 ans, nous restituons ce qui s’est passé au moment de notre conception et, à 24 ans et un mois, ce qui s’est passé 8 mois avant la naissance ; etc.

 

Les trois phases de l’Empreinte : Projet, Réalisation, Concrétisation

Nous l’avons vu, tout ce qui existe, existe sur trois plans. 

En termes d’énergie, nous pourrions nommer ces trois plans Projet, Réalisation et Concrétisation et les inscrire ainsi au niveau de l’Empreinte de naissance®© :

 

– 9 mois

 

Conception        Naissance        + 9 mois

                               Projet                                    Réalisation                               Concrétisation

                            Se situer                                Expérimenter                           Réalité concrète

                       se reconnaitre                            l’action juste                        ce qui laisse en paix

                     ou être attiré par …                    ou la réaction                                ou le doute 

 

Ces   énergies nomment ainsi  trois colonnes et  représentent la structure profonde de notre comportement, en analogie avec les trois plans de la vie : elles parlent de ce que nous sommes et sont à lire hors du temps.  Selon la colonne dans laquelle nous inscrivons les événements de notre vie, nous découvrons des informations qui peuvent devenir un véritable mode d’emploi de notre incarnation.

  • Énergie/ Projet :   se relie à ce qui est Lumière pour nous. Il s’agit de notre besoin essentiel,  de nos valeurs fondamentales : ce qui nous oriente ;  ce qui nous permet de nous situer dans le présent ; ce qui permet de nous reconnaître. 

Si cette énergie est vécue dans la dualité :   nous sommes perdus.

  • Énergie/ Réalisation : nous indique l’action pour nous : comment nous œuvrons notre vie, comment nous nous réalisons.  

Si cette énergie est vécue dans la dualité : nous nous éteignons.

  • Énergie/ Concrétisation : nomme  la seule chose qui peut nous laisser en en paix. C’est un état : tout est accompli. 

Si cette énergie est vécue dans la dualité : nous sommes dans l’insécurité et l’abandon.

Vivre, c’est expérimenter l’action de se situer, à chaque instant dans la réalité concrète.  

 

par Jean-Philippe Brébion

Paru dans Néosanté, Juillet-Août 2012, numéro 14

Lire la suite

Dossier spécial : Empreinte de naissance

 

Pour en savoir plus au sujet de l’Empreinte de naissance :

  • Vidéos de différents thèmes en lien avec l’Empreinte de naissance, une véritable thérapie quantique.
  • Vidéos d’analyse de l’Empreinte de naissance lors de séminaires, une vibration quantique.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *