« Tu as mauvaise conscience» : petite phrase assassine…

Un guide gratuit pour décoder le sens caché de ces 35 évènements de la vie quotidienne et retrouver une paix intérieure

Voici un petit exemple de phrase assassine.

« Tu as mauvaise conscience envers papa ! ».

C’est arrivé par téléphone, par sa soeur. Pourtant, Anna (nom d’emprunt) s’était occupée de son père malade jusqu’à son décès.

Et après la mort de leur père, sa soeur lui sort cette phrase assassine.

Assassine ? Vraiment ?

Avec la Bioanalogie, il est possible de trouver le Principe neutre pour en faire jaillir le Talent créatif.

Prenez le temps d’écouter l’audio en dessous, car vous allez découvrir :

  • Ce qui se cache derrière cette phrase
  • Quel est le sens d’un acouphène ?
  • Y a-t-il une bonne ou une mauvaise conscience ?
  • Comment être en paix

 

 

Et si vous voulez allez plus loin dans l’application et l’intégration de la Bioanalogie, pourquoi pas rejoindre le Parcours d’Intégration.

Dans le module 3, il y a cet atelier « Peurs, allergies et phrases que l’on croyait assassines » , avec la Loi du Principe et à son application vous pourrez transformer ce type de phrases lourdes en un « petit bijou » au service de votre conscience. 

Pour connaître tous les détails (dates, durée, contenu) sur le Parcours, voici le lien : https://bioanalogie.com/blog/ecole-parcours-perso/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *