Symbolique des maux

Tome 3 : « De la survie à la vie, la maladie au service de la conscience ». 

Dans la vision de la Bioanalogie, nos pathologies révèlent ce que l’on ne sait pas être, et tous nos symptômes définissent les caractéristiques de notre accomplissement. 

Comme si nous avions retenue une partie de nous.

En fait, « la maladie est l’expression d’une créativité non exprimée »… une richesse, un Talent créatif au service de notre conscience que Jean-Philippe a appelé : Le Principe.

En intégrant ce Principe , c’est un véritable changement qui s’opère en nous. 

 

Voici deux exemples :

  • Les maladies du système respiratoire nous montrent combien nous ne pouvons pas faire l’économie de vivre intensément ce qui est vital pour nous.
  • Et pour une part, celles du système urinaire révèlent ce qui nous est existentiel.  

Si vous souhaitez être informé de la parution des prochains tomes : « De la survie à la vie, la maladie au service de la conscience » : Cliquez-ici.

Pour en savoir plus sur le séminaire. « De la survie à la vie, la maladie au service de la conscience »

 

Je vous laisse découvrir ces vidéos pour continuer votre dictionnaire des maladies.

Vidéos à découvrir : 

Système hormonal

Système de reproduction

Système urinaire

Système respiratoire

La vision

L’Audition

La peau

 

D’autres vidéos pour votre dictionnaire des maux.  

 

Pour en savoir plus sur le sens de la maladie selon la Bioanalogie : 

Découvrez : 

2 réflexions sur “Symbolique des maux

  1. MERCI MONSIEUR JEAN MICHEL
    POUR CET ENSEIGNEMENT QUI NOUS FAIT AVANCER SUR NOTRE CHEMIN EN CESSANT D ETRE VICTIME OU EN PENSANT QUE CE N EST PAS JUSTE OSONS NOUS POSITIONNER ET EXPRIMER
    COEURDIALEMENT A VOUR
    CHRISTINE CRAVO

    • Oui en effet, sachant que chaque chose qui nous touche parle de nous, cela change tout. Et Jean-Philippe ajusterai surement en disant : nous positionner et expérimenter. Car une fois positionné intérieurement, il n’est pas toujours nécessaire d’exprimer, puisque ça s’exprime, sans parole. À expérimenter…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *